1 novembre 2014

Validation des Acquis de l’Expérience

Prochaine session VAE : pas de dates à communiquer pour le moment.
Une réunion d’information en visioconférence sera organisée dès le lancement de la prochaine campagne.
Vous retrouverez l’invitation à cette réunion, en temps voulu, sur cette page. 

Consultez ici les sessions de VAE ouvertes ou à venir dans les autres centres de formation.


La VAE permet la reconnaissance officielle de l’expérience acquise par le travail. Cette expérience est vérifiée, évaluée et validée. Elle donne la même valeur aux savoirs acquis par l’expérience qu’à ceux acquis par la formation : un diplôme obtenu par la VAE a la même valeur qu’un diplôme obtenu par la formation.

La VAE est définie dans la loi n°2002-73 du 17 janvier 2002 qui « reconnaît à toute personne engagée dans la vie active le droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification (…) enregistrés dans le répertoire des certifications professionnelles… ».

Nous attirons votre attention sur le fait que la VAE n’est pas une conversion automatique de l’expérience en diplôme, elle exige un investissement important de la part du candidat.

La durée d’une démarche VAE entamée au Pôle musique et danse de Metz est d’environ deux ans.

Avant toute démarche de VAE, il est vivement conseillé de prendre connaissance du référentiel d’activités professionnelles et de certification du DE, publié en annexe 1 de l’arrêté du 29 juillet 2016.
I – Référentiel DE : contexte du métier
II – Référentiel d’activités professionnelles et référentiel de certification


Conditions d’accès

  • Pas de limite d’âge
  • Pas de condition de nationalité
  • Justifier de compétences acquises dans l’exercice d’une ou plusieurs activité(s) égale(s) à une durée cumulée d’au minimum une année correspondant à 600 heures dans la discipline, le domaine et l’option concernés.

Ces activités, effectuées de manière continue ou non, peuvent relever d’une activité salariée, non salariée ou bénévole. Il est pris en compte le cumul de ses 3 possibilités.

Les activités exercées à temps partiel seront prises en compte en fonction du temps travaillé. Les heures de face-à-face pédagogique cumulées devront atteindre 600h.
Par exemple : un enseignant travaillant 5h/semaine pourra obtenir les 600h sur 4 ans (5h x 30 semaines x 4 ans = 600h).

Attention ! Les activités exercées à titre personnel ou dans un cadre familial ne seront pas prises en compte dans le calcul de la durée de l’activité considérée pour juger de la recevabilité de la demande.

Pour toutes personnes en situation de handicap, le Pôle musique et danse s’adapte à vos besoins. Nous étudions chaque demande individuellement afin de répondre à vos attentes. Si vous pensez avoir la capacité de suivre nos formations et correspondre aux prérequis indiqués, n’hésitez pas à nous contacter !


Procédure

La procédure se déroule en trois étapes :

  1. Envoi de la demande de recevabilité (livret 1)
  2. Envoi du dossier complet du candidat (livret 2 ou « livret de compétences »)
  3. Entretien avec le jury de 45 mn

– La demande de recevabilité (livret 1)

Le livret 1 ou demande de recevabilité est destiné à vérifier les conditions d’éligibilité du candidat. Il est à adresser en deux à l’Établissement habilité par l’État à délivrer le diplôme d’État de professeur de musique avant la date limite indiquée.

Le livret 1 est constitué :

  • Du dossier CERFA 12818*01 (demande de validation des acquis de l’expérience) pour accéder à un titre professionnel délivré au nom du ministre chargé de l’emploi. Il doit être obligatoirement saisi de manière informatique et non manuscrite.
  • D’un complément propre au Pôle musique et danse de l’ESAL.
  • Des attestations d’activités professionnelles du salarié remplies par chaque employeur (cachet et signature obligatoires).

Télécharger le formulaire de demande de recevabilité

La recevabilité est prononcée dans un délai maximum de deux mois après sa réception (cf. article 17 de l’arrêté du 5 mai 2011 relatif au diplôme d’Etat de professeur de musique).
Tout dossier parvenu hors délai sera refusé, aucun rappel ne sera effectué pour les dossiers incomplets.


PUIS, SI LE CANDIDAT EST RECEVABLE


– Le livret de compétences (livret 2)

Dans le cas où la candidature est déclarée recevable, le candidat à la VAE constitue son livret de compétences (livret 2). Pour cette étape, le candidat peut choisir de se faire accompagner dans la rédaction du livret de compétences. Cet accompagnement est facultatif et payant.

Le candidat transmet le 2ème livret au centre habilité, avant la date limite.
Tout dossier parvenu hors délai sera refusé, aucun rappel ne sera effectué pour les dossiers incomplets.

L’accompagnement            
L’accompagnement contribue grandement à la réussite du parcours de VAE. Cette démarche a pour but de vous aider à identifier et mettre en mots les compétences acquises tout au long de votre parcours professionnel afin de compléter le livret 2, et de vous aider à préparer l’entretien. Bien que facultative, cette procédure est fortement conseillée.
Les candidats souhaitant se faire accompagner peuvent s’adresser au Pôle musique et danse ou à d’autres structures compétentes.
Le coût de la procédure d’accompagnement est à la charge du candidat et varie selon les structures et le mode d’accompagnement.
Toutefois, une prise en charge financière peut être obtenue auprès de votre région. Pour plus d’informations sur les financements possibles, veuillez consulter le site web suivant : www.inffolor.org/vae

– Entretien avec le jury

Dans un délai compatible avec le temps nécessaire au jury pour examiner le dossier, le candidat est convoqué par courrier à un entretien d’une durée de 45 minutes devant le jury de validation dont la composition est fixée par arrêté (cf. Arrêté du 5 mai 2011 relatif au diplôme d’État de professeur de musique).

Au regard du dossier complété par l’entretien, le jury évalue les compétences, connaissances, attitudes acquises par le candidat au travers des activités présentées (cf. article 19 de l’arrêté du 5 mai 2011).

Plusieurs possibilités

  • Le jury décide d’une validation totale, auquel cas le candidat devient titulaire du diplôme d’État de professeur de musique dans les discipline, domaine et option considérés ;
  • Le jury décide de compléter l’entretien par une mise en situation professionnelle (cf. annexe 3 §3 de l’arrêté du 5 mai 2011) ;
  • Le jury décide d’une validation partielle* (avec ou sans mise en situation professionnelle) : certaines compétences seront validées.
    Le candidat devra repasser devant le jury pour acquérir les compétences complémentaires dans un délai de 5 ans à compter de la date de la notification des résultats du 1er entretien devant le jury ;
  • Le jury décide de ne valider aucune compétence. Dans ce cas, le candidat ne se voit pas délivrer le diplôme d’Etat.

*Pour les personnes dont la VAE n’est validée que partiellement et qui souhaite poursuivre vers la validation totale, le Pôle musique et danse réceptionne vos demandes par mail en cliquant ici

Attention ! Sauf cas de force majeure, toute absence à une convocation entraîne l’interruption de la procédure entamée.


Tarifs et financement

  LIVRET 1 LIVRET 2 REPRISE DU DOSSIER SUITE À VALIDATION PARTIELLE
Candidats ne bénéficiant pas d’une prise en charge 80 € 350 € 350 €
Candidats bénéficiant d’une prise en charge  80 € 700 € 550 €

* Le tarif réduit ne peut être appliqué que sur la production de l’un des justificatifs suivants :

  • Si le candidat est salarié : attestation(s) de non prise en charge signée(s) par le ou les employeurs ou organismes collecteurs ;
  • Si le candidat est son propre employeur : copie de son adhésion à un organisme collecteur et copie de la réponse de cet organisme à sa demande ;
  • Si le candidat est chômeur : attestation de refus de Pôle Emploi ou du Conseil Régional (hors Lorraine) ;
  • Si le candidat est bénévole : attestation de non prise en charge de la/les structures auprès de laquelle/lesquelles il est en situation de bénévolat.

Il appartient aux candidats de faire eux-mêmes les démarches nécessaires pour la prise en charge des droits d’inscription auprès des différents acteurs et organismes qui participent aux dépenses de la formation professionnelle continue.

Pour vous aider dans vos démarches de demande de financement de votre VAE, le PMD met à votre dispose un document en cliquant ici.